Une indemnité de départ incontournable.

1 mai 2015

Dans l'affaire Choquette c. Grani-calcaire inc. 2014 QCCQ 3217 rendu le 15 avril 2014, la Cour du Québec, s'appuyant sur l'arrêt Aksich de la Cour d'appel, réaffirme le droit à l'indemnité de départ minimale négociée dans un contrat de travail peu importe le fait que l'employé ait recommencé à travailler depuis le congédiement.