Me François Leduc et Me Timothée Martin avocats en droit du travail

Me François Leduc représente les employés cadres (cadre intermédiaire, directeur, cadre supérieur) et non-cadres (journalier, préposé, technicien, employé de bureau, représentant, professionnel) à l’occasion de leur fin d’emploi. Il pratique le droit du travail dans un cabinet  situé au 556 Carré Lépine, à Québec.

Il plaide fréquemment devant le Tribunal administratif du travail( anciennement la Commission des relations du travail). Il plaide également devant  les tribunaux civils tels que la Cour du Québec, la Cour supérieure et la Cour d’appel du Québec.

Me Timothée Martin se spécialise également en droit du travail. Il s’est joint au cabinet indépendant le 9 avril 2018.

Derniers articles:

LE COVID-19 AVEC ERIC DUHAIME AU 93,3 FM
La crise du Covid-19 secoue nos certitudes économiques et juridiques. Quels seront les impacts sur l'emploi et les contrats de travail? La sécurité d'emploi, les mises à pied, les rappels au travail, les indemnités de départ,les recours, etc...
En savoir plus
DANS LA REVUE CHÂTELAINE: L'EMPLOI ET LE COVID-19
Le 24 mars 2020, au coeur de la crise du Covid-19, la journaliste de Châtelaine Catherine Dubé fait le tour des impacts sur les droits des employés avec notamment Me François Leduc .   LA REVUE CHÂTELAINE 24 mars 2020
En savoir plus
LE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU TRAVAIL DÉCLARE ILLÉGALE UNE CONVENTION DE PARTAGE DE POURBOIRES ET ANNULE LA DÉMISSION D'UNE SERVEUSE DE 27 ANS DE SERVICE
Le 10 février 2020, Le Tribunal administratif du travail a jugé que les conditions de travail d'une serveuse employée du resto-bar « Le Stade » ont été substantiellement modifiées parce qu'elle a refusé de signer la convention de partage des...
En savoir plus
TROIS ANS ET DEMI D'ATTENTE INUTILE AVEC LA CNESST
LA  COUR  D'APPEL  ACCEPTE D'ENTENDRE UNE COMPTABLE SUR SON DROIT À UNE INDEMNITÉ DE DÉPART MALGRÉ LES DÉLAIS EXPIRÉS. Nancy Gagnon c. Grandchamp Chapiteaux 2019 QCCA 1769. Les événements ont été rapportés par le Journal de Québec dans...
En savoir plus
CONGÉDIEMENT SANS CAUSE AU STUDIO GEARBOX DE QUÉBEC
Le studio de jeux vidéos de Québec est condamné à verser 83 000,00$ à un directeur injustement congédié qui n'avait que 11 mois de service. Pascal Savard c. Studio Gearbox Québec  2019 QCCS 2349
En savoir plus
LE CONSEIL DES ATIKAMEKW DE MANAWAN CONDAMNÉ À VERSER PLUS DE 450 000,00$ DE DOMMAGES À SON EX-PSYCHOLOGUE DONT 40 000,00$ DE DOMMAGES MORAUX ET PUNITIFS.
Le Conseil des atikamekw de Manawan doit verser  plus de  450 000,00$ de dommages à son ex-psychologue injustement congédié dont 25 000,00$ de dommages moraux et 15 000,00$ de dommages punitifs et le remboursement d'honoraires de 37 000,00$. L'arbitre...
En savoir plus