Me François Leduc et Me Timothée Martin avocats en droit du travail

Me François Leduc représente les employés cadres (cadre intermédiaire, directeur, cadre supérieur) et non-cadres (journalier, préposé, technicien, employé de bureau, représentant, professionnel) à l’occasion de leur fin d’emploi. Il pratique le droit du travail dans un cabinet  situé au 556 Carré Lépine, à Québec.

Il plaide fréquemment devant le Tribunal administratif du travail( anciennement la Commission des relations du travail). Il plaide également devant  les tribunaux civils tels que la Cour du Québec, la Cour supérieure et la Cour d’appel du Québec.

Me Timothée Martin se spécialise également en droit du travail. Il s’est joint au cabinet indépendant le 9 avril 2018.

Derniers articles:

CONGÉDIEMENT DÉGUISÉ ANNULÉ À L'AMVOQ
Le Tribunal administratif du travail ordonne à l'Association des marchands de véhicules  d'occasion du Québec, qui regroupe environ 1300 membres, de réintégrer à son emploi son directeur des ventes congédié de manière déguisée. L'AMVOQ qui...
En savoir plus
UN CONGÉDIEMENT DÉGUISÉ CHEZ FIBROBEC
En date du 20 décembre 2021, le Tribunal administratif du travail vient de confirmer le stratagème de Fibrobec visant à congédier de manière déguisée son direteur de la succursale de Québec qui avait spectaculairement redressé les ventes au fil...
En savoir plus
En plus du salaire perdu, la non-réintégration décidée par le tribunal donne droit à une indemnité substantielle.
Dans un jugement récent de la Cour d'appel, la Cour précise que l'absence de réintégration au travail doit donner lieu à une indemnité de fin d'emploi sans mitigation des dommages puisqu'il ne s'agit pas de salaire perdu. LÉVESQUE C. MARLIN...
En savoir plus
CHERCHER UN AUTRE EMPLOI ET VOULOIR FAIRE CONCURRENCE À SON EMPLOYEUR N'EST PAS UNE CAUSE DE CONGÉDIEMENT
Le 1er septembre 2021, la Cour d'appel du Québec sous la plume de la juge Marie-France Bich vient de rendre un jugement capital sur le droit du salarié de chercher un emploi en concurrence avec son employeur. La Cour a décidé que préparer sa sortie...
En savoir plus
UNE PÉTITION ANONYME ET DIFFAMATOIRE EST UN EXERCICE DÉMOCRATIQUE!
Dans un jugement en contrôle judiciaire rendu le 17 novembre 220, la Cour fédérale maintient la condamnation contre l'employeur à verser la somme de 385 000,00$ plus les intérêts à titre d'indemnité de fin d'emploi à un psychologue, mais annule...
En savoir plus
Attention aux délais!
Dans un jugement de novembre 2020, la Cour d'appel du Québec met en garde les salariés qui font affaire avec la CNESST pour des plaintes de congédiement et les prévient que si la CNESST ne s'est pas adressée au tribunal compétent, après 3 ans d'attente,...
En savoir plus