L'employeur a toujours le fardeau de prouver le bien fondé d'un congédiement.

9 septembre 2016

Wilson c. Énergie atomique du Canada 2016 SCC 29 Cour suprême du Canada La Cour suprême du Canada a rendu en juillet 2016 un jugement capital en faveur des cadres et des employés non-syndiqués qui réaffirme le droit de tout salarié de contester  son congédiement devant un tribunal du travail et d'exiger que l'employeur justifie les motifs de la fin d'emploi  et en assume le fardeau de preuve même si l'employeur a versé à l'employé une indemnité de départ.